Cette citation d’André Suarès résume bien notre rapport au fantasme et à la sexualité. Ce dont notre instinct rêve ou fantasme, nous l’assouvissons de manière réfléchie par le biais de notre activité sexuelle. Chez vous mesdames, deux périodes sont particulièrement propices à fantasmer et surtout à assouvir vos fantasmes. Mais savez-vous quelles sont ces périodes ?

La première se passe avant 25 ans, là où tout est possible et où chaque rapport se transforme en une vraie expérience des sens et une découverte de soi-même. A cette époque, une grande majorité d’entre vous explore la sexualité de manière très volontaire, sans se poser les questions de société qui peuvent bloquer les plus âgées.

La deuxième période se passe naturellement après 25 ans, lorsque les relations passagères s’en vont pour laisser place à des amours plus sérieuses. C’est alors que l’assouvissement des fantasmes permet soit de pimenter votre quotidien, soit de découvrir une nouvelle complicité avec votre compagnon.

Mais au fond, que ce soit avant ou après 25 ans, quels sont ces fantasmes à assouvir ? Quels sont les actes sexuels qui, souvent cachés dans l’ombre, vous permettent de découvrir un nouvel univers à la fois excitant et plein de découvertes personnelles et de couple ?

Suivez le guide, voilà les 5 fantasmes qui vous permettront de mieux vous épanouir !

1. Le sextoy

Si les sextoys pouvaient être mal perçus ou même paraître « glauques » il y a quelques années, ils sont aujourd’hui largement utilisés et même souvent conseillés par des sexologues, dans l’idée de pimenter sa vie de couple (article de santé-médecine sur l’utilisation des sextoys). Ils permettent aussi de mieux appréhender sa propre sexualité.

Pour vous mesdames, l’utilisation du sextoy représente souvent le premier pas vers une découverte sexuelle plutôt plaisante. Faites le test autour de vous. A la question « que pensez-vous des sextoys ? » vous entendrez toujours deux réponses : « je préfère faire l’amour, le sextoy ne m’intéresse pas » et « c’est un jouet très excitant qui a su faire sa place dans ma/notre vie sexuelle ».

Seulement voilà, en creusant un peu, vous vous apercevrez que les femmes optant pour la première réponse n’ont en réalité souvent jamais essayé d’utiliser un sextoy et c’est bien dommage mais leur réponse est compréhensible. Lorsque l’on ne connaît pas, il est difficile d’imaginer ce qu’assouvir ce fantasme peur apporter.

Pour celles d’entre vous qui aimeraient creuser le sujet, dans son reportage « Le sextoy dans le couple : intrus ou allié ? », Doctissimo nous en apprend plus sur la pratique du sextoy en couple.

2. Le sexting

Deuxième dans la liste des fantasmes souvent cités comme déclencheurs de la découverte d’un monde nouveau : le sexting. Pour celles qui ne connaissent pas, il s’agit de jouer avec votre compagnon au moyen de votre téléphone portable et de textos.

Avant d’aller plus loin, il est important de rappeler que le sexting doit être pratiqué de manière prudente. N’échangez pas de photos de vous avec des inconnus ou avec le premier homme rencontré sur internet.

Une fois cet avertissement passé, les femmes ayant pratiqué le sexting témoignent d’une plus grande complicité avec leur compagnon, mais également d’une plus grande confiance en elles. Les fantasmes se partagent alors à deux et se déclinent à l’infini.

Pour les débutantes, pensez à l’utilisation de l’application Snapchat. Cette dernière vous permettra d’assouvir vos envies et celles de votre compagnon, sans pour autant risquer de voir vos photos tomber entre de mauvaises mains.

3. Le libertinage

Après la pratique du sexting vient celle du libertinage. Le terme a souvent mauvaise presse, malheureusement pour de mauvaises raisons. Lorsque l’on étudie la définition du terme libertinage, le CNRTL (Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales en France) nous indique la phrase suivante : Attitude de celui qui refuse le dogmatisme des croyances établies ou officielles et en particulier celui de la religion et la contrainte de sa pratique.

Il faut donc comprendre que c’est la société et son mode de pensée très traditionnel qui nous impose une vision négative du libertinage. Ajouté à cela, les médias propagent souvent une image peu reluisante de la pratique.

[blockquote text=’Dans les faits, le libertinage comporte beaucoup d’activités différentes dont la majorité sont pratiquées par des couple extrêmement respectueux les uns envers les autres. ‘ text_color=’#6e6e6e’ width=’90%’ line_height=’undefined’ background_color=’#ebebeb’ border_color=’#a01566′ show_quote_icon=’yes’ quote_icon_color=’#a01566′]

On retrouve par exemple le témoignage d’Aurélien et Alexia qui avouent : « […] j’ai compris quelque chose : le fait de faire cela en couple est une expérience qui vous lie à un point que peu de gens peuvent imaginer. » Si l’idée du libertinage a été discutée rapidement entre Aurélien et Alexia, beaucoup de couples s’y mettent après des années de vies communes.

Tout comme pour l’utilisation des sextoys, on retrouve deux grandes catégories d’avis chez les femmes à propos du libertinage. D’une part, celle qui n’ont jamais essayé et sont contre par défaut, sans vraiment en connaître les tenants et les aboutissants et, d’autre part, celles qui ont franchi le pas et sont entrées avec leur compagnon dans un monde à la fois excitant et respectueux des envies de chacun et chacune.

Ce qui est sûr, c’est qu’à l’image du récit d’Aurélien et Alexia, tous les témoignages trouvés sur internet mettent en avant une plus grande complicité et un plus grand épanouissement sexuel chez les couples pratiquant le libertinage.

Pour les débutantes, sachez qu’il existe une règle d’or dans le libertinage : la femme décide toujours. Tentez donc l’aventure en commençant par un site libertin et poursuivez si l’envie vous prend. Vous serez peut-être parmi ces femmes qui ont su découvrir leur sexualité tout en renforçant la complicité de leur couple.

4. Essayer avec une fille…

Le grand fantasme des hommes… mais de manière moins connue, également le fantasmes des femmes ! Comme le souligne cosmopolitan dans un article dédié aux fantasmes des femmes, faire l’amour avec une autre femme est devenu plus qu’un fantasme, c’est maintenant un pas vers votre épanouissement mesdames.

Autrefois tabou, beaucoup de femmes envisagent aujourd’hui la pratique d’une relation lesbienne occasionnelle comme un moyen de pimenter sa vie de couple. Les moeurs se libèrent et c’est pour une confiance en soi grandissante et une constante découverte de son corps et ses désirs.

Sachez enfin que 2 femmes de moins de 30 ans sur 3 ont déjà essayé au moins une fois de coucher avec une autre femme. Il semblerait donc que la génération arrivant ait su se séparer des jugements parfois un peu trop arbitraires de notre bonne vieille société.

5. Etre voyeuse pour un moment

Enfin, le fantasme d’être voyeuse nous passe toutes par la tête. Epiez un couple se donner du plaisir, observer votre partenaire, s’observer dans un miroir, tout est bon pour nous exciter.

[blockquote text=’Sachez vivre votre fantasme de voyeuse, c’est une attitude tout à fait normale et tout le monde le fait ! N’en ayez donc pas honte. Partagez ces désirs avec votre partenaires et trouvez des situations qui vous excitent mutuellement. Petit indice : vos appareils photos et webcams sont des accessoires extrêmement excitants lorsque vous leur aurez trouvez des utilisations coquines, en couple ou avec d’autres couples libertins cherchant la même inspiration… ;)’ text_color=’#6e6e6e’ width=’90%’ line_height=’undefined’ background_color=’#ebebeb’ border_color=’#a01566′ show_quote_icon=’yes’ quote_icon_color=’#a01566′]