Antoine de Saint Exupéry disait, à travers son précieux Petit Prince : « les grandes personnes aiment les chiffres. » Oui, car ils rassurent, et nous placent, tout en nous distinguant, par rapport aux autres grandes personnes. Mieux ou moins bien, les chiffres sont tantôt une recherche de vie, tantôt angoissants.

Quand on parle de sexualité, on apprécie les chiffres. On les compare, on les travaille, on les étudie, et on les oublie. Pourtant, ils font toujours partie de notre réalité. Et il est possible de faire le tour de notre sexualité en 3 chiffres.

sexualite-suisse-3-chiffres

La taille, ce n’est qu’un chiffre !

En matière de sexualité, quand on évoque la taille, on parle effectivement de la taille du pénis. La première obsession est celle d’une taille moyenne. En Suisse, la taille moyenne de la verge est comprise en 12 et 14,2 cm. Bien entendu, ce n’est qu’un chiffre et il n’y a rien d’anormal à voir une verge plus petite ou plus grande.

La taille n’a aucun impact sur le plaisir ressenti, et encore moins le désir que l’on peut avoir pour une personne. L’extase et l’orgasme ne peuvent, eux, être mesurés ! Il faut donc simplement les apprécier, les savourer chaque fois qu’ils se présentent !

Alors… Combien tu en as eu combien ?

« Combien tu en as eu, de partenaires ? » Nombreux sont les couples à avoir posé ou entendu cette question. Encore un chiffre qui obsède et qui terrifie. Inconsciemment, on espère toujours être le seul et le meilleur, mais nous avons tous un passé. Certes, il est plus ou moins chargé, mais il existe.

Ainsi, après sondage de l’intimité du couple, on retient que les hommes ont, en moyenne, 12 partenaires, alors que les femmes comptabilisent seulement 5 partenaires sexuels dans leur vie. Les femmes, en raison de l’éducation et de nombreux autres paramètres sociaux, ne font pas la course au partenaire. Elles ont plutôt un objectif qualitatif et non quantitatif. Elles ont tendance à savourer leur plaisir et en profiter pleinement pour graver leur expérience en elles.

La sexualité, essentielle à la vie de couple

La sexualité est l’un des piliers de la vie de couple. Selon 87,7 % des Suisses et des Suissesses, les rapports sexuels sont un point d’équilibre. La sexualité agit comme une soupape de sécurité dans la tension qui peut exister au sein même du couple. Si vous coupez toute sexualité dans le couple, il finit par se briser lentement.

D’ailleurs, les Suisses et les Suissesses admettent avoir au minimum 7 rapports sexuels par mois, ce qui prouve bien l’attrait pour cette charmante et charnelle activité à deux. Pourtant, 400 000 Suisses souffrent de problèmes d’érection, mais seulement 10 % d’entre eux consultent un médecin. Les Suisses de toutes les régions s’accordent sur le fait que ces troubles sont dus à 3 causes : le stress (en général), les problèmes de couple et les maladies organiques.

Finalement, on en conclut que la sexualité est indispensable dans le couple, tant pour son rôle que pour le plaisir et le désir de l’autre. Même si les Suisses ne sont pas encore satisfaits de la fréquence de leurs rapports sexuels, ils restent dans la moyenne Européenne. La taille du sexe masculin reste aussi dans la moyenne européenne et du côté des comparaisons, les Suisses n’ont rien à envier aux autres…