Le romantisme de nos jours

Quelle est la place du romantisme dans une relation sérieuse? C'est le sujet de cet article qui vous donnera des pistes pour vos prochaines rencontres.

Le romantisme de nos jours
Table des matières

D’où vient le romantisme ? Quelle place a le romantisme dans notre société et a-t-il encore sa place dans une relation sérieuse ? Si la réponse est oui, alors comment conserver et entretenir une part de romantisme dans nos relations ? On développe cette thématique dans ce nouvel article qui vous donnera sûrement quelques pistes pour vos prochaines rencontres sérieuses.

Rencontre sérieuse, vers une définition du romantisme

Le romantisme est à l'origine un mouvement littéraire et un courant culturel européen qui est né en Allemagne au XVIII et qui s'est surtout développé en France au XIXème. Ce mouvement artistique s'est développé en réaction à la société de l'époque qui était très rationaliste et cultivait l'art de la raison. Les romantiques voulaient mettre en avant quant à eux l'expression de leurs sentiments, de leur vague à l'âme. Dans les romans romantiques, le thème de l'amour était très présent.

Ce mot s'est peu à peu démocratisé. De nos jours, le romantisme est une vision idéaliste de l'amour qui tend à ne conserver que l'exaltation des sentiments amoureux, à ne garder que la beauté. Faire preuve de romantisme ce serait donc faire une place au sentiment en traitant le sentiment amoureux de manière idéalisée.

La place du romantisme dans notre société

Nous devons nous poser de nouvelles questions vu que les rapports homme/femme ont changé avec la libération de la femme. Dans l'idéal romantique, l'être aimé, le sujet amoureux possède une place particulière, il est idéalisé. Mais il y a lieu de s'interroger, dès lors sur cette place de l'être aimé avec la redéfinition de la place de la femme dans la société. L'entrée dans le monde du travail pour les femmes leur permet d’être indépendantes, en clair sur un plan matériel et financier la femme n'a plus réellement besoin de l'homme. Elle s'est presque affranchie de l'homme.

La femme du XXIème siècle réclame l’égalité, ce qui a bousculé les codes de la séduction et par la même le romantisme. En effet, le romantisme. c'est déjà accepté cette différenciation des sexes.

Un autre changement dans la société est que le couple, dans une relation sérieuse, est à redéfinir et à réinventer. Pour cela, il suffit d'observer le nombre croissant de divorces. Il y a comme une sorte de vague à l'âme dans la jeunesse face au couple. Le couple n'est plus une valeur refuge. Il n'est plus idéalisé comme autrefois. Il est au contraire remis en question sur ses fondements. La nature même du couple est remise en cause.

Est-ce là un échec du romantisme ? Pas si sûr.

Au contraire, la volonté de la société de créer du contrat (à travers le mariage par exemple) dans une relation sérieuse entre deux êtres qui s'aiment n'est pas du tout romantique. Cela annihile même toute forme de désir. Effectivement, on peut s'interroger sur le fait que le caractère romantique de l'amour réside dans sa fragilité. Le romantisme, puisqu'il est un amour idéal exalté, ne peut s'épanouir dans une histoire trop normée. Le romantisme d'ailleurs s'échappe assez vite dans les couples mariés. Et les divorcés évoquent bien ce sentiment d'exaltation retrouvé lorsqu'ils retentent l'aventure amoureuse.

Être romantique serait alors trouver des subterfuges pour donner à l'autre envie de renouveler son engagement à nos côtés. Un engagement encore plus fort qu'avant puisqu'il serait libre et sans cesse soumis au sentiment profond de l'intéressé.

Être romantique aujourd’hui, qu'est ce que cela implique ?

Être romantique aujourd’hui pour un homme comme pour une femme, cela demande un travail régulier. En effet, les individus sont plus libres, le couple s'est libéré du carcan du mariage, les femmes sont devenues indépendantes. Chacun au sein du couple y est, et y demeure par un choix conscient:

  • Être romantique, c'est donc réinventer des espaces de sens au sein du couple.
  • Être romantique, c'est permettre à son couple de se développer en dépit de toutes les tentations du quotidien.
  • Être romantique, c'est laisser entrer l'autre dans sa bulle et accepter de perdre sa précieuse liberté en tentant l'aventure du couple malgré l'éventualité d'un échec.
  • Être romantique, c'est être lucide et s'engager en ne succombant pas à la tentation de la fatalité.
  • Être romantique de nos jours, c'est surtout prendre un paris sur l'avenir !
Rédigé par Benoit Morel
Publié le: 2022-08-10

Catégories: Rencontre sérieuse

Les derniers articles

Comment faire bonne impression ?

Comment faire bonne impression ?

La première impression laisse toujours un souvenir qui marque celui ou celle que l’on veut impressionner. Nos conseils pour faire bonne impression.

Rencontre sérieuse

10 idées de premier rendez-vous romantique

10 idées de premier rendez-vous romantique

10 idées originales pour assurer votre premier rendez-vous avec l'élu(e) de votre cœur trouvé(e) sur un site de rencontre.

Rencontre sérieuse

Première rencontre : toute vérité est-elle bonne à dire ?

Première rencontre : toute vérité est-elle bonne à dire ?

Lors d’une première rencontre, les questions fusent. Quelles réponses apporter à sa curiosité ? Toute vérité est-elle bonne à dire ? On fait le point.

Rencontre sérieuse

Cook & Meet : les cours de cuisine pour célibataires organisés par Meetic

Cook & Meet : les cours de cuisine pour célibataires organisés par Meetic

Le site de rencontres Meetic a imaginé « Cook & Meet », des rencontres réelles pour réunir des célibataires autour de la thématique de cuisine.

Rencontre sérieuse

5 raisons pour lesquelles vous devez utiliser les sites de rencontre

5 raisons pour lesquelles vous devez utiliser les sites de rencontre

Les sites de rencontre sont disponibles rien que pour vous alors pourquoi ne pas les utiliser pour rencontrer la personne de votre vie ? Voici 5 raisons !

Rencontre sérieuse

Commentaires
Je revois tous les commentaires afin d'éviter les abus. Inutile de l'envoyer plusieurs fois :)
*
*
*